top of page
Amortissement meuble lmnp

mobimmo

- Spécialiste de l'ameublement -

Amortissement meuble lmnp

En quoi ça consiste ?

D'après le BOFIP :

 

"L'amortissement d'un actif est la répartition de son montant amortissable, c'est-à-dire de sa valeur brute sous déduction de sa valeur résiduelle, en fonction de son utilisation, étant précisé que le mode d'amortissement est la traduction du rythme de consommation des avantages économiques attendus de l'actif par l'entité.”

 

En d’autres termes, cela signifie qu’une fois le bien amorti, il vaut 0 € d’un point de vue comptable.

A sa revente, les sommes encaissées seront donc perçues comme du bénéfice imposable.

 

En règle générale, il est possible d’amortir jusqu’à 85 % de la valeur de l’actif. Les 15 % restants correspondent au prix du foncier, qui n’est pas amortissable.

On calcule généralement l’amortissement sur une durée de 30 ans.

Exemple : Je suis boulanger et j’achète un four avec ma société, il vaut 50 000 €.

Je l’amorti sur 10 ans. Chaque année, j’amortis donc 5 000 € considérés comme des charges (déductible des impôts).

Au bout de 10 ans, j’ai totalement amorti mon four qui vaut désormais 0 €.

La 11e année, il fonctionne toujours à merveille, mais je décide d’investir dans un four plus performant, je le vends 10 000 €.

Comme j’ai déduit mon amortissement annuel de mes charges, j’encaisse donc mes 10 000 € comme des bénéfices (imposables).

 

Le principe est le même dans l’investissement immobilier avec toutes les charges utiles à l’exploitation du bien (frais de notaire, frais d’agence, frais de transport, de comptable, ...). Vous pouvez même amortir le bien en lui-même !

Comment ça fonctionne ?

L'amortissement peut être assimilé à une charge bien que ces deux notions soient différentes.

L'amortissement comprend :

  • Les grandes dépenses effectuées au cours de l'année civile

Ces grandes dépenses comprennent l'acquisition de gros éléments de mobilier, les travaux d'intérieur et les opérations de rénovation importantes (touchant au gros œuvre).
 

Concernant le mobilier, les éléments d'une valeur inférieure à 500 € HT ne sont pas considérés comme des éléments immobilisés mais sont directement comptabilisés en charges.

  • La valeur de l'actif

La valeur de l'actif correspond à la valeur du bien immobilier.

Il est possible d'y ajouter les frais d'agence et les frais d'acte.

Toutefois, la déduction de l'amortissement est plafonnée.

D'après le BOFIP :

"Lorsque la location ou la mise à disposition d’un bien est consentie indirectement par une personne physique, l’amortissement de ces biens ou de ces parts de copropriété est admis en déduction dans la limite du montant des loyers acquis sous déduction des autres charges afférentes à ces biens ou ces parts."

 

Ameublement location meublée
bottom of page